acceuil

 

Née d’un père acrobate et d’une mère dresseuse de poulpes, Aurore TILLAC est une artiste complète.

A 8 ans, elle devient l’assistante de Léonard BERNSTEIN auprès duquel elle se forme à la direction des grandes œuvres symphoniques. Un an plus tard, elle dirigera, pour s’amuser, le Philarmonique de Berlin et interprètera la 8ème symphonie de Malher.

Parallèlement à sa carrière de chef d’orchestre, elle se passionne pour la danse.
Ainsi, elle dansera le Lac des cygnes au Palais Garnier durant 4 saisons, avant de laisser sa place de danseuse étoile à Aurélie Dupont qui dira d’elle plus tard : « elle fut mon plus grand modèle, un autre café s’il vous plaît ».

A 14 ans, elle écrit un ouvrage, « ce que je pense de l’Art de la Fugue », publié aux Editions « On s’en fout » dont les critiques sont unanimes : « enfin un livre qui enrichit le monde de la musique » (OK magazine).

cheffe bach

A 18 ans, elle se lance un nouveau défi et crée le plus grand cabinet d’affaires de New York, la « Aurore Tillac’s Company ». Malgré la chute du cours du cuivre et de ses cheveux, elle poursuit parallèlement sa carrière de chanteuse lyrique (tessiture ténor-alto).

Amoureuse authentique de la nature, elle vit désormais à Lapeyro (51, la Marne) et ne chante qu’exceptionnellement avec ses amis de toujours, Josy Porte et DJ.Jack Rateau pour les mélomanes avertis.